Notre accompagnement

Bienveillant et sécurisant

Nous voulons encourager les enfants à connaître et comprendre la nature qui les entoure, ainsi que leur place et leur rôle au sein des écosystèmes. Cette reconnexion à la nature se fait dans la détente: les ateliers et stages se veulent avant tout ludiques et porteurs de joie. 

Notre accompagnement vise à offrir un cadre naturel, bienveillant et sécurisant dans lequel les enfants peuvent aller à la rencontre de la nature, pour jouer, apprendre, s'émerveiller, et prendre des risques mesurés.

 

Nous nous adaptons à chacun suivant la sensibilité et les centres d'intérêts afin de les amener à trouver leur propre porte d'entrée vers le lien à la nature

 

Nous observons les enfants et leurs interactions, les soutenons dans leur(s) projet(s) et leurs besoins, donnons des impulsions à certains enfantsstimulons les apprentissages lorsqu'un intérêt émerge ou encore encourageons de façon ludique les découvertes.

Notre posture est celle d'un coapprenant présent, disponible et disposé à observer et apprendre avec eux en participant activement à leurs découvertes et à leurs jeux. Nous sommes ainsi des facilitateurs d’expériences éducatives en nature, plutôt que des experts.

 

Valoriser des risques sains

Pour grandir et gagner en autonomie

Notre approche axée sur l’immersion dans la nature et le jeu libre fait aussi intervenir la notion de risque sain. Il nous paraît important que cette notion soit saisie par les familles afin de permettre une réelle compréhension des bienfaits de l’approche proposée.

Notre rôle en tant qu’accompagnant consiste à garantir un cadre entre liberté et sécurité qui permet un développement sain de l’enfant.

Nous invitons donc les parents à voir autrement la notion de risque en gardant à l'esprit que les plus grands dangers sont ceux liés à la sédentarité et à une enfance entre quatre murs. En privant l’enfant de la possibilité de tester ses limites, de tomber et de recommencer, on l’empêche également de prendre confiance en lui.

Autoriser une certaine dose de risque n’équivaut pas à accepter le danger de façon inconsidérée mais plutôt d’adopter une vision éclairée de la gestion des risques, c’est-à-dire d'être dans une zone de développement qui se situe entre celle de confort et celle de danger. Cette zone intermédiaire, qu'on appelle risque mesuré, permet d’avoir envie d’apprendre, d’oser, d’aller plus loin.

Pour pouvoir donner cette liberté et laisser jouer en autonomie, le risque est pensé, réfléchi et calculé en amont. Dans certains domaines, l’apprentissage est même très organisé. Ainsi pour utiliser les outils, les consignes de sécurité sont précises et les enfants guidés par étapes, avant de faire par eux-mêmes. L’apprentissage est progressif.

Nous accompagnons et soutenons les enfants dans leur autogestion du risque. Ils apprennent à les identifier puis à les évaluer et enfin à les gérer de façon sécuritaire. En testant leurs limites, ils les reconnaissent et ne prennent pas de risques inconsidérés. C’est tout l’intérêt de cet apprentissage.

 

 

             Les chercheuses australiennes en sciences de l’éducation Helen Little et Shearley Wyner ont publié une étude en 2008 intitulée « jeu en extérieur : éviter les risques diminue-t-il les bénéfices ? ». Elles montrent l’importance d’expériences de prise de risques dans les jeux des jeunes enfants : notamment pour développer les capacités motrices, gagner en confiance en étant actif physiquement et répondre au désir de risque et de sensations fortes, dans un cadre sécurisé. A travers des jeux risqués, les enfants se familiarisent aussi avec leur environnement, ses possibilités et ses frontières, et intériorisent leurs propres limites.

© Association Les Enfants Buissonniers 2019   contact@lesenfantsbuissonniers.com - +33 7 62 34 06 04