racines projet.png

Les enfants ont besoin d'espace et de liberté pour grandir, et jouer dehors régulièrement leur offre des possibilités d'apprentissage qu'ils ne trouveront jamais entre quatre murs.

La nature est un environnement optimal, taillé sur mesure pour eux: ils peuvent y être acteurs, aiguiser leurs sens, développer leur capacité de résilience et nouer une relation avec leur environnement et les autres. 

En plus de favoriser le développement des habiletés motrices, d'améliorer la condition physique et de diminuer l'agitation, les enquêtes sur le terrain ont mis en évidence qu'en passant beaucoup de temps dehors, les enfants deviennent plus créatifs, développent une meilleure autonomie ainsi qu'une plus grande empathie envers la nature et les autres.

La Nature

De nom​breuses études ont montré les effets bénéfiques de la vie dehors.

Comportement:

  • Compétences sociales améliorées

  • Attitudes sociales collaboratives entre les enfants

  • Diminution des comportements agressifs

Cognitif:

  • Meilleure capacité à résoudre des problèmes

  • Attitude positive face à l'apprentissage

  • Meilleure connaissance et compréhension de la nature

Psychologique et émotionnel:

  • Bien-être général augmenté

  • Bonne capacité d'adaptation aux changements

  • Plus grande confiance en soi

  • Diminution de l'anxiété à l'âge adulte

Physique:

  • Développement moteur complet

  • Sommeil facilité

  • Meilleure santé physique

  • Plus grande vitalité

           Wells et Evans (2003) ont constaté que les enfants qui grandissaient à proximité de la nature avaient des niveaux de stress psychologique significativement plus faibles et une estime de soi plus élevée dans le monde, développant ainsi une « barrière » (c’est-à-dire la résilience) au stress de la vie contrairement à leurs pairs vivant en ville. Cette constatation est pertinente pour le changement sociétal actuel et confirme le besoin accru de temps passé en nature (Nations Unies, 2014).

Quelques bienfaits de la nature